Ressources

Inspiration-s / Recherche-s / Trouvaille-s / Echo-s

TERRITOIRE SF

Le projet de recherche et d’édition Stitch and Split développé par le collectif Constant en 2004, nourrit la réflexion, soulève des questions.

Stitch and Split explore l’articulation et les interstices entre ces deux registres qui peuvent être considérés comme opposés, la science et la fiction, et leur contamination réciproque. La science-fiction comme une zone de tension qui mélange l’imaginaire et le réel, l’utopie et la dystopie, la chair et la machine ; l’utilisation de l’intrusion, de l’incongruité et de l’écart comme un système de résistance et un outil pour interroger le présent. La science-fiction n’est pas un oracle qui peut prédire l’avenir plus ou moins avec exactitude, mais un discours interdisciplinaire, critique et inventif, au-delà du sexe féminin et masculin, sur le corps, l’identité et les territoires contemporains.

Par l’analyse d’écriture futures imaginaires et la mise en place de projections, visites, ateliers, conférences etc, le projet aboutit à la production d’un site/cartographie : stitch-and-split.org

Envisager la SF telle « un discours interdisciplinaire, critique et inventif », un « outil pour interroger le présent », définitivement pour. Et poursuivre les interrogations, les critiques en ce sens, du point de vu des territoires ou encore des identités culturelles : la SF un genre occidental ?? l’Afrique, Terra Incognita du récit d’anticipation ??

///

LECTURES

Dès lors, pister les ouvrages de SF prenant l’Afrique comme territoire du récit et/ou des fictions d’anticipation écrites par un-e auteur-e africain-e. Des trouvailles, parmi lesquelles : Terrassement de Brian Aldiss ; Swap Swap de Richard Canal ; Le Comité de Sonallah Ibrahim ; Aux Etats-Unis d’Afrique de Abdourahman A.Waberi.

1965

1992

2006

Plusieurs articles relevés dans la revue Eidôlon (publication du Laboratoire Pluridisciplinaire de Recherches sur l’Imaginaire appliquées à la Littérature, numéro 73, 2006) dont un article signé Katwar Ayed, La fiction d’anticipation sous les auspices du cauchemar introduisant Talib Umran ou encore Mustapha Kilani.

///

LISEZ-MOI

Imaginer un récit d’anticipation collectif par des dakarois prenant la ville de Dakar comme plateau de jeu, plate-forme d’écriture multiple, espace critique et transdisciplinaire, pour interroger le présent et l’à venir.

Imaginer aussi un environnement d’écriture collaboratif qui faciliterait le partage et la diffusion de ce(s) récits, cette méta-narration in situ et penser  dispositif low-tech, accès pour tous, voire possibilité d’extension, contribution, version récit augmenté.

Découvrir le réseau Dead Drops. Et entrevoir le potentiel.

Dans l’usage et au regard du contexte, la plate-forme deaddrops.com paraît beaucoup plus intéressante que l’appli développée par Bruce Sterling himself (ou presque). Lors d’une résidence en Californie (Visionary in Residence, Art Center College of Design à Pasdena), le papa de la SF se dit que le meilleur moyen d’inspirer ses étudiants dans la création d’un univers immersif de réalité augmentée serait d’en créer un lui-même. Il s’associe à un programmeur de chez Layar, Menno Bieringa, et l’artiste hollandais Sander Veenhof (l’un des membres fondateurs du Manifest.AR), pour développer une application au service d’un réseau de médias off-line en parfaite adéquation avec les principes de la réalité augmentée : dead drops.

Now that the app is launched, Menno, Sander and I have some provocative ideas about new features,” says Sterling. “Aram’s network is growing steadily. I’m writing a new work of augmented fiction specifically created for Dead Drops.  (extrait de son blog beyond the beyond chez wired).

Dead Drops, ouvroir de fiction potentielle et autres écritures subversives, à l’instar d’AntiMatters, magazine bi mensuel offline, diffusé via un réseau de Dead Drops, premier numéro/première clé posée en février 2012 du côté de Bellingham, Washington, US.

///

PROJETS ALENTOURS

u_____ s______ b____ 4__   l____   o______ w______ P___ 2_ P___

une expo réseau (Angers)

Le collectif Avant d’Avoir Un Lieu s’approprie les Dead Drops pour proposer une exposition-réseau dans la ville d’Angers répartie dans plusieurs clés USB disséminées dans la ville. Chaque clé correspondant à une commande d’oeuvre faite à un artiste.

Le choix des oeuvres présentées sur les clés est le résultat de rencontres, d’échanges et de réflexions autour de la nature des oeuvres dans le monde numérique, le local versus le web, la copie et le piratage, les formats et la dégradation des contenus… On y trouvera des oeuvres délogées du réseau internet, des signalements, des marques-pages de sites, des compilations et des propositions. … En tant qu’exposition-réseau, usb4lowP2P est un espace artistique public ouvert à l’altération, à la réponse, au vandalisme, à la copie, à la désinformation, à la modification, à l’erreur, à l’indexation…

Plus d’info sur le blog du collectif

WIDROP

WIreless Dead DROP (Rennes)

Le réseau WIDROP propose le même principe que le réseau DEAD DROPS, à la différence près qu’il y ajoute une option, celle de la couverture wifi, afin de pouvoir  accéder avec un terminal mobile aux contenus stockés  dans la clé.

L’intérêt d’un tel dispositif provient exclusivement de ce que les usagers en feront. Partage local et thématique en fonction du lieu de mise à disposition du WiDrop? Proposition de données, par le détenteur d’un lieu, en rapport avec l’activité de ce lieu, et échange avec les usagers? Création d’évènements ponctuels dans l’espace physique, ayant pour support des données présentes dans le WiDrop ?

Pour aller plus loin dans la réflexion autour de l’idée des dead drops sans fil : http://widrop.bzhack.org/

Publicités
Be the first to start a conversation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :